Café Vinilo – Buenos Aires

Lorsque j’étais à Buenos Aires, on m’a emmenée dans plusieurs endroits tango, dont le Café Vinilo. Un petit café à l’ancienne comme j’aime, où on passe de vieux vinyles aux pochettes écornées, sur une platine qui s’essouffle et rend un son un peu grailleux absolument délicieux. C’est un lieu sans prétention, où les serveurs sont gentils et souriants. Il y a un petit patio pour se rafraîchir lors de grosses chaleurs. Lorsqu’on va au fond du café derrière un rideau noir, alors qu’on peut penser qu’il n’y a là que la réserve de bouteilles ou les poubelles, une salle de spectacle de dévoile! Il y a une petite scène avec un piano demi-queue, des tables en bois un peu partout sur les côtés, et le centre de la pièce est dégagé… Vous l’avez compris? C’est une salle de tango! Tous les lundis, il y a des cours de tango débutant, puis un concert gratuit et ensuite on peut danser.

Le groupe qui jouait le soir où j’y suis allée est un duo guitare-bandonéon, Adrian Ramirez & Hugo Satorre Duo, qui avait invité un pianiste pour quelques morceaux. Le répertoire était principalement des reprises de Piazzola, pour la promotion de leur disque Piazzola de Camara. Pour la petite histoire, apparemment Fernando Suarez Paz, célèbre violoniste de Piazzola, a pas mal travaillé avec eux…
C’était mon premier concert de tango (il faut bien une première fois), j’avais déjà dansé avec un orchestre en live seulement. C’était magique! Ils étaient passionnés, c’était beau de voir les regards qui s’échangeaient entre les musiciens, l’harmonie qui se dégageait, la parfaite entente. C’était entraînant, profond, superbe ! Une magnifique énergie se propageait là. J’ai adoré. J’ai dansé un peu ensuite mais la piste était tellement minuscule que je suis vite partie pour une Milonga un peu plus grande!

Website
Facebook

0

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.