« Une rencontre d’âmes à fleur de peau », c’est ce que le tango peut-être, selon moi. Rassembler mes deux passions de l’écriture et du tango, partager, et apprendre toujours plus…

Présentation de Baila Blanca
C’est pendant mon voyage initiatique en Inde que j’ai découvert le tango argentin. Ça a été un coup de foudre. Depuis, je voyage, je travaille, je vis et vibre pour le tango. Je suis encore une jeune danseuse, assoiffée d’apprendre, de comprendre, d’expérimenter toujours plus d’abrazos, de morceaux, d’émotions. Il me semble que danser le tango est permettre des « rencontres d’âmes à fleur de peau ». Avec humilité, j’ai envie de faire partager cette expérience de rencontres vraies, proposer ma vision de ce monde fascinant.

Pourquoi « Baila Blanca » ?
Je m’appelle Blanche, « Blanca » pour les hispanophones. « Bahia Blanca » de Di Sarli est l’un de mes tangos préférés, lorsque je l’entends ou que je danse dessus, je m’évade, je suis ailleurs. Alors choisir le surnom de « Baila Blanca », la Blanche qui danse, ou Danse Blanche, était une évidence…

Présentation du projet
Le tango me parait être aujourd’hui un moyen de libérer les relations humaines, les faciliter, faire tomber les masques. Il crée des liens qui dépassent les cultures, les langues, les croyances, les conventions sociales. C’est une véritable communauté internationale qui grandit chaque jour, nourrit la créativité d’artistes, permet des rencontres improbables et parfois magiques.

« Tango mio and co » propose de mettre en scène des rencontres vraies, de manière tout à fait personnelle et subjective, de proposer un des très nombreux points de vue qui existent sur cet univers. C’est une communauté d’échanges, et faire intervenir des acteurs du tango (danseurs, musiciens, compositeurs, chanteurs, créateurs, dessinateurs, photographes etc.) me parait indispensable et passionnant.
Faire découvrir autrement le tango et ceux qui le nourrissent, avec humilité, c’est l’ambition de Tango Mio And Co. Bienvenue !